image1      

Grand lycée CLASSES PREPARATOIRES SCIENTIFIQUES

Introduction

Les classes Préparatoires scientifiques, de Première Année (MPSI, PCSI, PTSI, BCPST après la réforme de 1995) et de Deuxième Année (MP, MP*,PC ,PC*, PSI, PSI*, PT* ,BCPST), offrent une formation scientifique de haut niveau alliant théorie et pratique et permettent d’accéder aux métiers d’ingénieur, de chercheur et d’enseignant.

IL Y A ACTUELLEMENT PLUS DE PLACES AUX CONCOURS DES ECOLES D’INGENIEUR QUE D’ELEVES EN DEUXIEME ANNEE DE CLASSE PREPARATOIRE EN FRANCE !

Sigles utilisés : MPSI : Maths Physique Sciences de l’Ingénieur PCSI : Physique Chimie Sciences de l’Ingénieur PTSI : Physique Technologie Sciences de l’Ingénieur BCPST : Biologie Chimie Physique et Sciences de la Terre

MP : Maths Physique PC : Physique Chimie PSI : Physique Sciences de l’Ingénieur PT : Physique Technologie.

La mention * correspond à des classes de niveau plus élevé (approximativement aux classes " prime " avant la réforme).




Présentation des filières

MPSI :

filière plutôt théorique orientée vers les mathématiques et les sciences physiques. A la fin du premier trimestre, chaque élève choisit l’une des trois options suivantes : 1) option informatique, 2) option sciences de l’ingénieur (2 heures par semaine), 3) option sciences de l’ingénieur (4 heures par semaine). Les élèves ayant choisi l’option 1) ou 2) ne peuvent être admis, à l’issue de la première année, que dans les sections MP ou MP*. Les élèves ayant choisi l’option 3) peuvent être admis à l’issue de la première année dans les sections MP, MP*, PSI ou PSI*. Un intérêt certain pour les mathématiques est fortement souhaité. Le goût pour le raisonnement et l’abstraction est un atout.

PCSI :

filière plus expérimentale orientée vers la physique, et suivant l’option choisie, la chimie ou les sciences de l’ingénieur, les mathématiques restant très présentes. Les travaux pratiques constituent une part importante de la formation. A la fin du premier trimestre, les élèves choisissent une des options suivantes :

1) option chimie, 2) option sciences de l’ingénieur.

Les élèves ayant choisi l’option 1) ne peuvent être admis, à l’issue de la première année, que dans les sections PC ou PC*. Les élèves ayant choisi l’option 2) ne peuvent être admis, à l’issue de la première année, que dans les sections PSI ou PSI*. Le goût pour les sciences physiques ainsi que pour leurs applications pratiques est fortement souhaité.

PTSI :

filière essentiellement orientée vers les sciences physiques et technologiques, et où les mathématiques restent également très présentes. A la fin du premier trimestre, les élèves peuvent choisir une option mathématique (1 heure par semaine). Les élèves ayant choisi cette option peuvent être admis à l’issue de la première année en section PT, PT*, PSI ou PSI*, les autres ne peuvent être admis qu’en PT ou PT*.

Pour plus d’information : http://s2i.chaptal.free.fr/(Responsable Francois Mendes - cdt.chaptal@free.fr)

BCPST :

filière orientée principalement sur les sciences de la vie et de la terre qui débouche sur de nombreuses écoles d’ingénieur (plus de 1000 places) dans les domaines suivants : agronomie, agroalimentaire, environnement eaux et forêts, géologie, ainsi que sur les Ecoles Vétérinaires.

Après les deux années de préparation, les trois années d’études en école d’ingénieur dispensent une solide formation scientifique et technique. Elles assurent aussi l’acquisition des compétences indispensables en économie, en gestion et en communication

De nombreux stages sont l’occasion de contacts fructueux avec le monde professionnel. Un large choix d’enseignements permet à chacun de construire un parcours personnel.




Des débouchés multiples :

A côté des écoles prestigieuses que sont les Ecoles Normales Supérieures, Polytechnique, Centrale,...quantité d’autres préparations sont proposées aux élèves de ces classes et le nombre de places offertes augmente chaque année.

Certaines écoles assurent une formation très spécialisée, notamment aux métiers de l’informatique, mais la plupart offrent des possibilités d’études, et donc de carrières, multiples et diversifiées.

Il est également possible de suivre des enseignements d’économie qui complètent très efficacement le diplôme scientifique.

Enfin, la recherche est accessible à ceux qui le désirent grâce à des études doctorales, dans les écoles mêmes, ou bien dans une université en France ou à l’étranger.




Un avenir assuré :

Après cinq ans d’études en moyenne, les ingénieurs diplômés des Grandes Ecoles Scientifiques sont ceux qui trouvent le plus facilement un emploi correspondant à leurs compétences.


La formation en Classe Préparatoire :

Centrée sur les disciplines scientifiques, elle est pluridisciplinaire et les matières d’expression, français et langues vivantes,y jouent un rôle de plus en plus important. L’enseignement dispensé y est en constante évolution, pour faire face à la fois aux demandes des écoles et pour s’adapter aux nouvelles technologies. On peut citer par exemple l’étude de l’informatique, qui passe par l’apprentissage d’un langage de programmation et l’usage de logiciels destinés à modéliser les phénomènes physiques. Après une année de formation en 1ère année qui ne peut être redoublée, l’étudiant est orienté, selon ses goûts et ses capacités, vers les classes de 2ème année Math Physique, Physique Chimie, Sciences de l’Ingénieur ou Biologie.

La classe de 2ème année peut être redoublée une fois, sur autorisation du Conseil de classe de fin d’année.

L’internat n’est plus possible pour les redoublants.

La plupart des concours se passent à l’issue de la classe de 2ème année ; certains cependant peuvent être présentés dès la première année.

Plus encore que sur les très bons résultats obtenus chaque année par nos étudiants, il convient d’insister sur l’absence presque totale d’échec à la fin de la classe de seconde année, ce qui montre de façon claire l’excellente adaptation de notre formation aux exigences des concours et la qualité de l’enseignement dispensé.

Enfin, les universités accordent en général des équivalences de diplôme de premier cycle aux étudiants des Classes Préparatoires, ce qui permet à certains de se reconvertir sans perte de temps.




RÉSULTATS 2009 AUX CONCOURS DES GRANDES ECOLES